Fils d'information‎ > ‎UNAF‎ > ‎

Communiqué suite aux déclarations de Stéphane Le Foll

publié le 19 janv. 2016 à 12:45 par SAM ‎(Syndicat d'Apiculture Meridionale)‎   [ mis à jour : 19 janv. 2016 à 12:48 ]
[19/jan/2016]
Hier (18/janvier/2016) Stéphane Le Foll a réuni le Comité Stratégique de l’Apiculture et a ensuite convoqué la presse.
Voici le communiqué de l’UNAF suite aux déclarations de Stéphane Le Foll.

 COMMUNIQUE DE PRESSE

Néonicotinoïdes et abeilles : le fiasco de Stéphane Le Foll

Le Comité Stratégique de l’Apiculture a été réuni ce matin en présence du ministre de l’Agriculture. Interrogé sur l’avis de l’ANSES paru le 12 janvier sur l’impact des néonicotinoïdes sur les abeilles, le ministre a indiqué qu’il n’y aurait pas de mesure ministérielle d’interdiction des néonicotinoïdes, mais la constitution d’un énième groupe de travail sur la question.

Alors que les études convergent sur les effets délétères graves des néonicotinoïdes sur les abeilles, alors que l’ANSES a rendu la semaine dernière un avis qui doit nécessairement conduire à une interdiction (en ce qu’elle préconise des mesures de gestions renforcées inapplicables sur le terrain), le ministre n’a pas le courage de prendre les mesures qui devraient s’appliquer à la lecture de l’avis qu’il a lui-même sollicité.

La grande majorité des Français, favorable au retrait de ces produits, ne peuvent pas comprendre que malgré toutes les études à charge, les pesticides néonicotinoïdes ne soient toujours pas interdits. En lieu et place du réel problème des mortalités d’abeilles il détourne l’attention vers des questions secondaires telles que le label « Miel de France » ou la création de l’interprofession.

Au lendemain de la COP21, à la veille des débats sur la loi biodiversité, et face au désengagement du ministre pour la défense de l’abeille et de l’apiculture, notamment sur la question des pesticides, l’Union Nationale de l’Apiculture Française appelle solennellement le Président de la République à prendre ses responsabilités pour faire en sorte que le politique retrouve enfin la voie du courage et assume véritablement des orientations agricoles conforment à ses engagements et à la hauteur des défis environnementaux de demain.

Dans un communiqué de presse daté du 26 juin 2015 l’UNAF avait déjà dénoncé les satisfécits que s’accorde unilatéralement le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll sous l’intitulé : « Bilan du Plan de développement durable de l’apiculture : face à un échec patent, Stéphane Le Foll fait sa com’ ! ».